La section des Diablerets du Club Alpin Suisse encourage la pratique des sports de montagne. Elle offre aux passionnés de la montagne une palette d’activités sportives: l’alpinisme, la randonnée à ski, à raquettes et à pied, l’escalade, la cascade de glace, la via ferrata, le VTT, etc.

Pour chaque discipline, des sorties encadrées sont organisées par des chefs de course expérimentés et formés. Selon les courses, un adjoint aide à l’encadrement du groupe. Des formations de base et de perfectionnement sont également proposés aux membres.

Alpinisme

L’alpinisme consiste à atteindre un sommet ou un point défini en haute montagne en utilisant des techniques telles que l’escalade, la progression sur glaciers et l’orientation. Généralement, les participants s’encordent pendant la progression, par sécurité. Le matériel comprend une corde, un baudrier, des broches à glace, des crampons et un piolet. Selon la difficulté de la course, des piolet-tractions et des coinceurs sont ajoutés à la liste. Au Club Alpin, la sortie est organisée par un chef de course et la préparation s’effectue avec tous les participants lors d’un stamm.

Initiation à l’alpinisme

Ski de randonnée

Le ski de randonnée, ski-alpinisme ou « peaux de phoques » est l’activité phare de l’hiver au Club Alpin. Elle permet d’atteindre les sommets, cols ou pentes enneigées, skis au pieds, sans utiliser de remontée mécanique, puis de profiter de la descente.

Les pratiquants utilisent des tissus appelés « peaux de phoques » (synthétiques) pour monter. Pour la sécurité, les participants s’équipent d’un détecteur de victime d’avalanche (DVA), d’une pelle et d’une sonde.

Initiation au ski de randonnée

Randonnée pédestre

La randonnée pédestre se pratique en plaine, en moyenne montagne ou même en haute montagne sur des sentiers balisés. Cette activité est l’une des plus accessibles du club et de nombreuses courses sont proposées par la Section des Diablerets, de la randonnée de 3h00 avec un faible dénivelé, à de longues randonnées pouvant durer plusieurs jours avec nuitées en cabane.

Escalade

L’escalade consiste à progresser le long d’une paroi pour atteindre le haut d’un relief ou d’une structure artificielle, à l’extérieur comme à l’intérieur. À la Section des Diablerets, des sorties ainsi que des formations sont organisées dès le mois de mars par des chefs de course expérimentés et passionnés. De la prise en main du matériel, jusqu’aux longues voies d’escalade, en passant par l’apprentissage des différentes techniques d’assurage, il y en a pour tous les niveaux.

Initiation à l’escalade

Cascade de glace

La cascade de glace consiste à escalader les structures de glace qui se forment en hiver ou les goulottes en haute montagne. Les grimpeurs utilisent deux piolet-tractions et des crampons pour se hisser au sommet de la cascade gelée. Le premier de cordée part du bas de la cascade, sa sécurité est assurée par des broches à glace ou des coinceurs qu’il pose au fur et à mesure de son ascension jusqu’à un relais intermédiaire. Le second de cordée est assuré par le haut par le premier jusqu’au relai. La cordée évolue ainsi jusqu’au sommet puis redescend en rappel ou à pied.

Initiation à la cascade de glace

Ski alpin

Le ski alpin, communément appelé « ski » ou « ski de piste », est la discipline la plus connue des sports de glisse sur neige. Il s’agit de descendre des pentes enneigées équipés de skis et remonter avec des installations mécaniques. Le freeride consiste à monter au sommet d’une montagne en hors-piste et à descendre dans la poudreuse en traçant la première trace. À la Section des Diablerets, des cours de ski sont organisés pour progresser techniquement et assurer une meilleure aisance en ski de randonnée.

Ski de fond

Le ski de fond est un sport d’hiver originaire des pays scandinaves. Deux techniques existent : la technique dite « classique » ou celle appelée « skating ». La première consiste à avancer dans deux traces parallèles et la deuxième avec le « pas de patineur ». Cette deuxième technique permet notamment d’avancer plus rapidement, mais demande davantage de technique. La Section des Diablerets propose un week-end prolongé pour s’adonner à cette activité.

Raquette à neige

La raquette est fixée sous la chaussure de marche et permet des randonnées sur des couches épaisses de neige. Bien que ce mode de déplacement soit spécifique aux régions enneigées d’Amérique du Nord et de Sibérie orientale, il est aujourd’hui devenu un véritable loisir en Suisse. Apprécié des marcheurs souhaitant continuer leur activité durant l’hiver, une dizaine de sorties en raquette sont organisées par la Section des Diablerets. Les chefs de course organisent des randonnées de tous niveaux, en journée comme au clair de lune.

VTT

Le vélo tout terrain consiste à faire du vélo sur des sentiers, des terrains accidentés, en dehors des routes goudronnées. Le vététiste peut parcourir plusieurs dizaines de kilomètres et enchaîner montées et descentes. La descente ou downhill est souvent pratiquée en montant avec des installations mécaniques et en étant protégé par un équipement complet. À la Section des Diablerets, des courses de VTT sont organisées pour sortir en groupe. Une initiation sur 2 jours permettant d’acquérir les bases techniques est proposée.

Via Ferrata

Une via ferrata est un itinéraire aménagé dans une paroi rocheuse équipée avec des éléments métalliques spécifiques. On retrouve des câbles, des rampes, des échelles ou échelons le long du parcours. Ces éléments facilitent considérablement l’ascension et optimisent la sécurité. Cette activité se situe entre la randonnée pédestre et l’escalade. Toutes personnes souhaitant s’engager dans une voie doit s’équiper d’un baudrier d’escalade, d’une longe de via ferrata, de gants, de chaussures semi-rigides et d’un casque. Certains chefs de courses de la Section des Diablerets proposent des sorties via ferrata à ses membres.

Trail

Le trail est une discipline de course à pied, consistant à se déplacer en courant ou en marchant à un rythme soutenu sur des chemins de terre et des sentiers en pleine nature, plus particulièrement en montagne. Cette activité a gagné en popularité ces dernières années et un grand nombre de courses se sont développées en Suisse.

Dry Tooling

Le dry-tooling combine les techniques d’escalade sportive et glaciaire. L’activité se pratique sur rocher, avec du matériel de cascade de glace, piolets-traction et crampons, en plus du matériel d’escalade habituel. Apparu dans les années 1990 comme un entrainement pour la montagne, le dry-tooling est devenue une discipline sportive à part entière, avec l’organisation de compétitions. Au Club Alpin, il s’agit d’une activité relativement récente mais des courses sont proposées à la Section des Diablerets.